Bonjour mes Coquettes!

Quand je suis tombée sur cette vidéo avec ce titre sur Youtube, je n'ai pas pû m'empêcher d'aller la visionner car il faut bien l'avouer, malgré mes 50 kilos de perdus, aujourd'hui je suis encore touchée par le problème de l'obésité et peut-être encore plus qu'avant!

Et oui, ça peut paraître étrange mais le discours de cette femme, que je ne connaissais pas, m'a touché, ému et m'a profondément fait ressentir que le problème de l'obésité, mon problème, n'est pas anodin et que malgré tous les moyens que l'on peut mettre en place pour s'en sortir, il reste là, ancré en nous!

Ah! un sujet un peu moins léger que d'habitude, c'est vrai! Le maquillage est une passion avant tout pour moi mais aussi un refuge, je ne peux pas le nier... Je ne me noie pas dans l'alcool ou la dépression (et encore que!!!) mais bien dans le maquillage!!!

Tout d'abord, je vous invite à aller voir cette vidéo, que vous soyez grosse, mince ou "avec 10 kilos de trop"!!! Elle s'adresse à tout le monde... et peut-être surtout aux "non gros"! Parce qu'aujourd'hui et depuis très longtemps dans notre société, les gros sont regardés comme des bêtes qui ne savent pas se tenir! On en dit tellement de mal, sans savoir ce qui se cache derrière ces êtres humains! Et Caroline Idoux le dit si bien! 

Elle nous parle de cette volonté que la société nous retire parce qu'elle croit que si on est dans un tel état, c'est parce qu'on manque de volonté! Mais il est vrai que la volonté a toujours fait partie de ma vie... La volonté de plaire malgré tout, la volonté de réussir tout ce que j'entreprends, la volonté de faire bien et d'effacer ce corps qui prend tant de place, la volonté de ressembler à la majorité... encore et encore...

Je ne compte pas les régimes entrepris dans ma vie et cela dès l'age de 8/9 ans... La volonté de faire paraitre que tout va bien quand, étant petite fille, je revois ces médecins tous autour de moi, à mesurer mon gras du bide et à parler entre eux comme si j'étais une bête de foire!!! 

La volonté de se laisser découvrir quand le 1er garçon avec qui je me suis sentie bien a voulu partager avec moi une intimité... Et cette étape n'a vraiment pas été facile!!! 

La volonté de mettre au monde un petit bébé qui est finalement rejeté par ce corps "hors norme"... 

La volonté de me faire opérer afin d'avoir enfin une main tendue, une aide pour tenter de vivre quotidiennement sans douleur, sans pleur et avec plus de facilité. Oui avoir 50 kilos en trop, c'est avoir un quotidien difficile: monter quelques marches, faire une ballade avec quelques côtes à monter, faire le ménage, faire l'amour... Autant d'activités qui sont naturelles et faciles pour tout le monde... sauf pour les gros!

La "dissociation mentale"... voilà encore une chose que Caroline Idoux nous apprend! Il y a bien sur le fait que l'obèse rentre facilement dans le cercle vicieux de l'échec mais surtout qu'il n'a plus une vision réelle de ce qu'il est. Et c'est cette partie qui m'a fait réfléchir, je vous avoue. Je me reconnais totalement quand elle dit que ce qu'elle voit, quand elle ne se regarde pas dans un miroir, c'est cette jeune Caroline, à 20 ans, un peu potelée mais encore dans la norme! Et c'est son véhicule! La métaphore filée du "véhicule" est bien choisie je dois dire... Tant que ça roule, tout va bien... Jusque jour où on cale...

Quand j'étais obèse, je ne le voyais pas... en tout cas, je faisais tout pour ne pas le voir... et mon véhicule, c'était ça:

Photo 028

J'avais 20 ans aussi!!! Et j'étais sortie temporairement de l'obésité à coup de régimes drastiques et de sport intensif!!! Mais quel bonheur cette époque! Je vivais pleinement, je me faisais mes expériences de jeunesse et je me trouvais belle! Mais ça n'a pas duré!!! 

Quand j'ai pris conscience de ce que j'étais, comment j'étais, j'ai eu un choc! Je l'avais bien senti venir, bien sur, mais la prise de conscience, on se la prend en pleine gueule! Elle nous ratatine, elle nous fait des equimoses grosses comme des patates!!! Mais pourtant cette prise de conscience est vitale, elle est même la clé, je dirais, pour que le changement opère! Et il opère!!! Dans tous les sens du terme!!! Voyez par vous même!

IMG_20181014_224736_281

Voilà ce que je suis contre ce que j'étais... Pourtant, encore aujourd'hui, parfois, je suis encore cette fille de droite sur la photo... Et oui! Putain de dissociation mentale!!! C'est alors que je me prends encore une claque... Quand on est obèse... on le reste! Je ne dis pas que cet état est permanent mais au fond de soi, il reste une petite part de cette "grosse dame"!!! Que ce soit le regard que l'on porte sur soi, ou encore une réaction face à une situation, une remarque, comme quand je mange "une glace au bord de la piscine"!!! Le regard des autres a changé certes, mais mon regard à moi est toujours aussi cruel et parfois tellement plein de compassion envers les obèses... 

Je n'ai jamais été de celles qui assument de vivre dans un gros corps, car je n'ai jamais kiffé mon état. Je comprends ceux et celles qui le revendiquent mais pour moi il s'agit juste d'un combat par rapport au regard des autres car vivre dans un corps en surpoids n'a rien de facile!!! Et c'est surtout dangereux... ça fait trop mal... 

L'obésité est une maladie à part entière et tellement complexe à soigner. La preuve en est qu'aujourd'hui, je suis toujours malade! Alors oui, aujourd'hui, mon quotidien est plus aisé, mais mon combat est toujours là et je me bats encore contre mes démons... ma tête, en fait! C'est ma tête qui est "obèse" et je ne veux pas dire par cela que j'ai le melon!!! Non, je me bats pour chérir ce véhicule que je dois entretenir afin de faire un maximum de kilomètres avec! Là, pas le choix, pas possible de changer si ça casse! Alors il faut faire régulièrement des révisions, changer les filtres, les roues, et parfois même la batterie car on peut s'épuiser à faire tout ce chemin!!!

J'ai été opérée en novembre 2012, j'ai perdu jusqu'à 65 kilos, j'en ai repris, j'en ai reperdu, et j'en ai repris de nouveau... J'en reperdrai... Et ça, jusqu'à quand?!?! 

Notre bête noire, à nous les obèses, c'est cette fameuse "dissociation mentale" et c'est elle que je combats... Je veux me voir comme je suis réellement et pas pour autant m'en contenter, ce n'est pas la question mais tant que je sais qui je suis, je sais ce qu'il me reste à faire!!!

IMG_20190118_141424

Je suis moi!

Sur ces belles paroles, j'espère ne pas vous avoir trop ennuyé!!! Je suis bien sur disponible à qui voudrait parler!!! 

Bonne journée et n'oubliez pas d'aller voir la vidéo et de la diffuser au max!!!

Biz

J'habite dans une grosse dame | Caroline Idoux | TEDxNouméa